Vous êtes ici

Les questions et leurs réponses

Pierre & Vacances, porteur du projet, et la commission particulière du débat public s’engagent à répondre à toutes les questions portant respectivement sur le projet et sur le débat lui-même. Les questions et réponses sont publiques et ouvertes aux commentaires.

La commission veille à ce que les réponses apportées soient complètes et publiées dans les meilleurs délais.

Au sein de cet espace d'expression, le classement des questions est le suivant : apparaissent en premier les dernières questions posées ainsi que les plus récemment commentées.

Vous souhaitez poser une question sur le projet ou sur le débat ? Remplissez le formulaire de participation ou créez un compte pour suivre l’ensemble de vos contributions et vous exprimer si vous le souhaitez sous un pseudonyme.

Tous vos avis et commentaires sont soumis à une charte de modération

Consultez notre charte

Question n°73
Ajouté par jean louis GOUPIL (Plasne), le 19/05/2015
[Origine : Courrier ]

610 emplois ont été annoncés à Hattigny lors de l'ouverture en 2010. Combien ont bénéficié d'aides publiques diverses ou par le biais de la formation ? Quel est le montant de ces aides ? A ce jour combien de personnes ayant bénéficié d'aides sont encore en poste ? Quel est l'effectif total en 2015 pour le même périmètre ? Dans le projet jurassien, combien d'emplois seront aidés (formation comprise) et quel sera le coût pour les collectivités ?

La réponse de La maîtrise d’ouvrage, le

L’effectif du Domaine des Trois Forêts était de 610 personnes le 10 août 2010 après quelques semaines de l’ouverture du site. 406 personnes ont bénéficié d’aide à l’emploi et/ou de formation dont 167 personnes formées par le Conseil Régional de Lorraine et 239 personnes formées par Pôle Emploi. La région et le département ont mis à profit l’implantation du Center Parcs pour réaliser des plans d’aide et de formation pour certaines branches professionnelles (Hôtellerie-Restauration, MNS …) afin de couvrir leurs besoins. Nous ne disposons pas du montant d’aides dédié spécifiquement au projet Center Parcs en 2010.

L’effectif du Domaine est comparable en 2015, 5 années après l’ouverture. Le travail conjoint avec les différents services de l’emploi et de la formation ne s’est pas arrêté le lendemain de l’ouverture. En Moselle 59% des salariés du domaine étaient auparavant au chômage et 11% étaient bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA).

Question n°72
Ajouté par jean louis GOUPIL (Plasne), le 19/05/2015
[Origine : Site internet ]

A Hattigny, comment sont pris en charges les personnes qui sont victimes d'accidents bénins ou plus graves ? A quelle fréquence les secours (pompiers) interviennent ? Combien y a-t-il eu d'interventions des secours en 2014 ?

La réponse de La maîtrise d’ouvrage, le

A Hattigny, les personnes victimes d’accidents ou de malaises sont tout d’abord prises en charge par :

- le service interne de sécurité dont les employés sont tous PSE2 (Premier Secours en Equipe niveau 2 qui est le diplôme de secourisme également utilisé par les pompiers) dans le cas où l’accident ou le malaise se produit hors de la piscine,

- les surveillants aquatiques, également tous PSE2, dans le cas où l’accident ou le malaise se produit au sein de la piscine.

Dans le cas d’un accident ou malaise bénin (écorchures, brûlures légères, piqures d’insectes, hématomes,…) , le soin se fait sur place ou à l’infirmerie de la piscine, une fiche indiquant les médecins locaux, pharmacies, … peut également être remise aux clients.

Dans le cas d’un accident ou malaise nécessitant des examens spécialisés ou des actes médicaux , les services externes de secours (SAMU ou Pompiers) sont appelés et prennent en charge la victime.

 

Attention les chiffres donnés ci-dessous ne distinguent pas les accidents des maladies ou malaises faits par les clients et qui n’ont pas de lien direct avec les activités proposées sur site :

En 2014, il y a eu environ 750 interventions de secours par le service interne de sécurité et environ 450 interventions par les surveillants aquatiques, tous accidents confondus (accidents ou malaises avec évacuation et accidents  ou malaises bénins).

Le nombre d’intervention des secours externes (pompiers ou SAMU) pour les clients du parc s’élève à 184 pour 2014.

Ces chiffres correspondent au Center Parcs de Moselle, deux fois plus grand que celui envisagé à Poligny.

Question n°71
Ajouté par Michel FOURET (Lons-le-Saunier), le 18/05/2015
[Origine : Courrier ]

Le financement des collectivités territoriales ? L'incidence sur les impôts locaux ?

La réponse de La CPDP, le

Réponse fournie par le Conseil départemental du Jura le 26 juin 2015 :

Les collectivités territoriales sont sollicitées par le groupe Pierre&Vacances dans le cadre d'un partenariat financier sur cette opération. Le montage juridico-économique conçu par Pierre & Vacances est organisé autour de la création d'une société d'économie mixte (SEM), dont la majorité du capital serait détenue par les quatre collectivités partenaires à savoir la Région Franche-Comté, le Département du Jura, la Communauté de communes de Grimont et la Ville de Poligny, celle-ci se portant acquéreur des équipements collectifs du Center parcs dont la valeur est estimée à 68,6 M€.
Par la suite, ces équipements seraient mis en exploitation par le groupe Pierre&Vacances dans le cadre d'un bail commercial qui garantit un loyer à la SEM pendant 12 années et d'une indemnisation de 8 années supplémentaires correspondant au montant des loyers en cas de non reconduction du bail, soit au total un loyer garanti au minimum pendant 20 ans.
La part envisagée des collectivités pour la capitalisation de la SEM s'élève à 16,8 M€ complété par 2 M€ en comptes courants soit un montant total de 18,6 M€ réparti entre les quatre collectivités concernées (aucune négociation n'a été engagée sur la répartition de ce montant).
Une pré-étude financière a permis de simuler un modèle économique de la SEM qui permet de dégager une rentabilité à partir de l'année N+7.

Le projet est financé dans le cadre des dispositifs et politiques mises en œuvre par les collectivités et par conséquent ne suscitera pas d'imposition supplémentaire pour le financement de la SEM. En revanche, les retombées fiscales du projet sur le territoire devraient être significatives.

Question n°70
Ajouté par Patrick DEDENON (Andelot-en-Montagne), le 18/05/2015
[Origine : Courrier ]

Impacts de l'implantation d'un Center Parcs à Poligny au niveau des ressources : environnementales, humaines, régionales, financières ? Et la pérennité d'un tel projet à moyen et long termes (5, 10, 25, 50 ans) ?

La réponse de La maîtrise d’ouvrage, le

L’implantation d’un domaine Center Parcs contribuera au dynamisme du territoire en générant des retombées pérennes et non délocalisables à la fois sociales, économiques et fiscales. Pierre & Vacances-Center Parcs favorisa le recrutement local et le retour à l’emploi des chômeurs , tout en développant aussi les achats régionaux et les partenariats avec les producteurs locaux et en confiant une partie de l’entretien des domaines à des entreprises locales.

L’implantation d’un Center Parcs induit des emplois et des ressources fiscales pour le territoire. Les emplois directs et indirects créés se montent de 250 à 500 pendant la phase de chantier et environ 300 en phase d’exploitation (85% en CDI et 60% à temps plein). Les contributions fiscales génèrent environ 950 000€ annuels de taxes foncières et touristique. L’activité économique directement liée à l’exploitation du site engendre des dépenses de consommation qui bénéficient directement à l’économie locale, évaluées entre 4 et 5 millions d’euros en achats et contrats de prestations.

Center Parcs contribuera également à développer le tourisme local et régional. Il est rappelé que le Domaine fonctionnerait 12 mois sur 12, ce qui est exceptionnel en matière touristique.

Par ailleurs, le domaine participerait à l’économie locale, étant rappelé par exemple qu’en Moselle, 63 % des clients sortent du domaine pour des activités diverses.

 

Si le projet se réalise selon le montage convenu Pierre&Vacances-Center Parcs s’engage à garantir le paiement d’un loyer pendant une longue durée. Le bail de location des équipements à la société publique propriétaire serait (sans doute une SEM) de douze ans, et celle-ci aura la faculté de renouveler pour une ou plusieurs périodes de 9 années. Néanmoins, l’engagement financier de Pierre & Vacances-Center Parcs sera de 20 ans. Les loyers convenus avec les collectivités territoriales sont de 2,9 M€ la première année, 3,3 M€ la deuxième année, 3,8 M€ la troisième année et 4,2 M€ la quatrième année. A partir de l’année 5, le loyer annuel sera annexé sur l’indice de référence des loyers (IRL).

Question n°69
Ajouté par Anne-Marie GYDé (Chaussenans), le 18/05/2015
[Origine : Courrier ]

Qu'en sera-t-il de l'accès au site étant donné l'état des routes de Plasne et des Monts de Vaux ?

La réponse de La maîtrise d’ouvrage, le

Bonjour,

Les choix techniques et les options d’accès au site restent à confirmer, d’autant que la localisation précise du site est susceptible d’évoluer, notamment pour en faciliter l‘accès. Les services techniques du département du Jura, en charge des études, prendront bien sûr en compte les caractéristiques actuelles des accès pour définir les travaux d’élargissement et de renforcement nécessaires.

Question n°67
Ajouté par Paul GUY (Lons-le-Saunier), le 13/05/2015
[Origine : Courrier ]

Implantation en zone karstique ! N'y a-t-il pas des zones déconseillées en forêt de Besain ? Problématique de l'eau : ressource, déjà un souci pour les localités ; source de la Papeterie à environ 20 km (traversée du relief de l'Heute). Quels risques d'approvisionnement en été ? Effluents / déchets : nécessité de travaux hors zone karstique et de stations éloignées.

La réponse de La CPDP, le

Réponse apportée par le Conseil départemental du Jura le 3 septembre 2015 :

La zone d’implantation prévue évite des zones fortement fissurée telle que celle étudiée en variant et plus proche de Besain.

Concernant l’eau, voir réponse 14, 30, 32 et 95.

Question n°66
Ajouté par Paul GUY (Lons-le-Saunier), le 13/05/2015
[Origine : Courrier ]

Réseau routier à bouleverser si l'on respecte les activités agricoles et forestières ? Optimisme quant à la clientèle (2 autres CP, en Saône-et-Loire et en Isère) ? Quelle concurrence pour les domaines touristiques voisins (Chalain, Surchauffant, Mercantine...) ? Phénomène de mode ? En remplacement des villages-vacances en difficulté ?

La réponse de La maîtrise d’ouvrage, le

Bonjour,

Les choix techniques et les options d’accès au site restent à confirmer, d’autant que la localisation précise du site est susceptible d’évoluer, notamment pour en faciliter l‘accès depuis la N5. Les services techniques du département du Jura, en charge des études, prendront bien sûr en compte les activités agricoles et forestières.

Pierre & Vacances-Center Parcs n’entre pas en concurrence avec des structures existantes, mais apporte au contraire une offre supplémentaire différente qui dynamisera le tourisme local et bénéficiera au tissu économique local.

Aussi, les Center Parcs sont ouverts 365 jours par an, ce qui n'est pas le cas de la plupart des structures touristiques.

Question n°65
Ajouté par Véronique RICHARD-STRIKAR (Champagnole), le 13/05/2015
[Origine : Courrier ]

Le changement de majorité à L'Assemblée départementale risque-t-il d'entraîner la suspension, l'annulation du projet ?

La réponse de La CPDP, le

Réponse apportée par le Conseil départemental du Jura le 3 juin 2015 :

La nouvelle majorité départementale a manifesté son intention de soutenir le projet. Le territoire jurassien est le bénéficiaire de l'installation d'un tel équipement, mais la collectivité départementale n'est pas le chef de file du projet. Celle-ci se positionne en accompagnement (notamment à travers son ingénierie technique et financière) des collectivités locales et de la Région.

Par conséquent, il n'y a pas de remise en cause de la volonté de voir ce projet aboutir sur le territoire. Les conditions du partenariat avec Pierre & Vacances seront examinées plus attentivement que jamais en fonction d'une part, des éléments et des ajustements issus des travaux menés dans le cadre du débat public et d'autre part, des orientations qui seront affinées lors des débats de la nouvelle assemblée départementale sur ce projet.

Question n°63
Ajouté par Patricia DEVECCHI (Pillemoine), le 13/05/2015
[Origine : Courrier ]

Pourquoi des CDD comme emplois ? N'y a-t-il pas de champs pour construire au lieu d'une zone protégée ? Qui me dit que Pierre et Vacances ne fermera pas le site un jour, vu que, sur la Savoie, ils vendent des appartements ?

La réponse de La maîtrise d’ouvrage, le

Bonjour,

Au moins 85 % des emplois seront des CDI, comme c’est le cas pour tous les autres domaines Center Parcs. Les emplois en CDD étant liés à une relative saisonnalité (période de très haute saison).

La principale caractéristique des domaines Center Parcs repose sur leur caractère forestier, c’est pourquoi ils sont toujours implantés en milieu boisé et non en plaine. Les sites retenus se trouvent dans un environnement naturel, sans nuisances sonores, visuelles ou olfactives, ce qui permet aussi au domaine d’être très peu visible de l’extérieur du lieu retenu. Cette implantation évite aussi la consommation d’espaces agricoles.

Question n°61
Ajouté par Denis ROLLAND (Mantry), le 08/05/2015
[Origine : Site internet ]

Sur le doc reçu ce jour, les heures des réunions prévues à Plasne, Poligny, les 22 mai et 4 juin sont indiquées à 18h30/20h30, alors que le programme complet que nous sommes invités a consulter porte les horaires 20h/22h pour les mêmes réunions. Il serait bon que les documents diffusés soient cohérents. Les personnes qui ne consultent pas le programme complet auront des problèmes .

La réponse de La CPDP, le

Suite à la réunion publique qui s'est tenue le 23 avril à Poligny, le calendrier des rendez-vous du débat a été amendé, avec des dates et des horaires revus et un nouvel atelier sur le thème de l'énergie. Dans la lettre électronique n°3, envoyée jeudi 7 mai, certaines modifications ont été omises. Merci de votre alerte. Voici les deux dates concernées, avec les bons horaires :

Mardi 19 mai, 20h00-22h00
Atelier Stratégies de développement local
Salle Péclet - Route de Poligny, 39210 Plasne

Mercredi 20 mai, 20h00-22h00
Atelier Emplois
Salle des fêtes - 1 rue du 4 septembre 1870, 39800 Poligny

Voici la lettre électronique corrigée :
http://www.armadiyo.com/mailings/cp-poligny/lettre-information-centerparcs-poligny-3/lettre-information-centerparcs-poligny-3.html

Vous pouvez également retrouver toutes les (bonnes) informations des prochains rendez-vous du débat sur notre site :
http://cp-poligny.debatpublic.fr/calendrier-du-debat